7h15 réveillée. J'ai gagné une heure aujourd'hui... la faute à la chaine décryptée et à Bruce Willis. Quand on est fan... on se couche tard !

8h15 je suis connectée, je ne relâche rien. J'ai quand même enfilé une tunique mais je garde le pantalon de yoga. J'ai l'droit c'est que le jour 2. L'Artiste part en courses, il revient 2h plus tard, le coffre rempli de palettes. Au secours, la moitié du jardin ressemble à un bidonville, c'est mort pour l'autre moitié... Je ne dis rien, c'est lui le père nourricier. Et il a les cartouches d'imprimante, sauvés !

14h c'est l'heure de la pause café, je pense bien à ma crème solaire 50 spécial "sport" (un commentaire Perrine ? c'était la seule bio 50  de la pharmacie) C'est bien connu y'a que les sportifs qui s'exposent suffisamment au soleil pour avoir besoin d'une 50. Pour ne pas faire trop touriste je garde mon manches longues et enfile un pantacourt. Pardon ? Vais-je vous décrire ma garde robe tous les jours ? pourquoi pas... D'ailleurs, j'ai crevé de chaud et demain je sors la robe de plage. Enfin c'était avant de regarder la météo qui annonce 2, 7 ou 9 degrés dans les jours à venir !!!

L'Artiste s'est souvenu qu'il avait une basse, il gratte et compose une ritournelle. Son groupe et les répet' du mardi soir lui manquent, les SolDoMi ou Goudallica ou Goodhell. Bref ils se cherchent encore.

16h les cours reprennent. Tout à fait nous prenons des libertés avec les heures de récré. L'Ado a claqué ses 4 pages de maths sans fautes, moyenne 6,2/20... son père a un doute, l'Ado aurait-il confondu les cours et les corrigés? J'entends des voix depuis le bureau où je suis planquée, je ne bronche pas. Ah le télétravail, cette merveilleuse excuse : "tu t'occupes des devoirs, j'vais bosser. Oublies pas les corrections de la semaine 1. Faut envoyer l'enregistrement au prof d'anglais, y'a le bilan sur Berlin à finir. Bon j'y vais, à côté, dans la chambre, on se retrouve à l'apéro hein"

19h c'est fini pour tout le monde, j'ai toujours l'air de rentrer du ski, j'ouvre une bouteille de banyuls blanc. Obèse et alcoolique, c'est désormais notre futur ! 

Plume NO

Prenez bien soin de vous et à demain.