My Blackmout' Life

19 juin 2018

A LA DÉCOUVERTE DE L’ÎLE AUX ARTISANS

Hello everybody !

Aujourd'hui je vous emmène à Sallertaine découvrir un artisan d'art, François ARNAUD, souffleur de verre.

Sallertaine, à 20 minutes de Challans (Challans, c'est mon Epernay vendéenne, il faudra qu'on en cause un jour), est connue pour La Route du Sel, l'Aventure Grandeur Nature ! (ce n'est pas moi qui le dit, c'est le site...) une balade en canoë au travers du marais breton vendéen. Pas encore testé mais c'est sur ma liste, j'attends quelques visiteurs en prévision d'une bonne rigolade sur l'eau !

Par contre, ce qui m'a attirée à Sallertaine, c'est L'île aux Artisans. Pour de vrai, on cherchait un coin agréable pour pique-niquer et nous sommes tombés sur le Jardin de Vaulieu, un coin très sympa (je sais "sympa" ça ne veut rien dire... c'est top pour un sandwich quoi !). En tournant nous avons découvert tous ces vélos... Tour de France ? noonnn la poésie est au rendez-vous, ça sent quelquechose de beaucoup plus intéressant ces petits messages que nous délivre chaque vélo croisé.

J'ai creusé, et j'ai trouvé cette île (encore une !). Alors j'y suis revenue en famille (et oui ça m'arrive d'aller en France ; les îliens disent ça quand ils passent le pont, ça me fait marrer). Sallertaine et ses 2 934 habitants accueille 24 ateliers d'artisans - OUI VINGT-QUATRE - ouverts toute l'année ou en saison.

Et nous avons visité mon préféré : le souffleur de verre. Je lui décerne un 25/20 car j'ai assisté à plusieurs démo dans différentes villes et François est d'une pédagogie exceptionnelle. Il explique chacune des étapes de réalisation, répond à toutes les questions, c'est un réel plaisir de découvrir son atelier.

SallertaineSouffleurVerre9mai2018 (6)

Pottery Art Photo Collage

Crédits photos : L'Artiste

Nous sommes aussi passés chez Paulo DAVIDOVICH, ancien ferronier, désormais maroquinier, qui façonne le cuir sans machines, comme dans son pays d'origine l'Argentine. Paulo et sa compagne respirent la joie de vivre et sont toujours prêts à parler de leur travail. Ma prochaine ceinture ce sera chez eux, en cuir sur mesure et unique dans tous ses détails.

Je préviens les aoûtiens, vous n'échapperez pas aux Nocturnes in Sallertaine... surprise surprise !

Si vous cherchez les artisans d'art, suivez les vélos !

Plume.NO

Posté par PlumeNO à 00:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


13 juin 2018

JE LIS, TU LIS… LISONS !

Etant bon public pour tout, je suis bien sûr totalement perméable aux tendances, surtout quand il s’agit de bio, développement personnel, créativité, organisation… mais parfois, j’ai beau essayer, je n’adhère pas : la reine du rangement Marie Kondo (concept trop spirituel pour moi… à la limite je préfère la méthode Fly Lady) et le concept du Miracle Morning (me lever à 5h pour faire du yoga, méditer, écrire ou autre… pff pas motivée !). Par contre le coup des objectifs qu’on se fixe chaque année, j’aime bien (c’est comme prendre une bonne résolution mais avec option décorticage de l’objectif en petits pas, suivi…etc. J’avoue je me suis arrêtée à la définition de l’objectif… faut pas pousser !)

Sinon, on n’était pas là pour causer littérature M’dame ??

J’y viens ! Attention transition…

Pour 2018 je me suis fixée comme objectif de continuer de lire. J’avais arrêté petit à petit (par contre, je n’ai pas arrêté d’acheter des bouquins…pour le plus grand plaisir de ma libraire et mon banquier), puis j’ai recommencé en juin 2017 et ça m’a fait un bien fou (c’est comme le vélo, ça revient sans pb !). Alors pourquoi ne pas partager mes lectures hautement intellectuelles avec vous ?

Depuis mon arrivée, j’ai commencé par un petit Monfils, la lire c’est comme regarder Capitaine Marleau (Et oui chacun ses références culturelles !) j’aime son ton libre, canaille parfois limite et cette mémé Cornemuse, qui déménage !! 

Monfils_JennyTColganJ’ai enchainé avec celle qui a écrit un grand succès : La petite boulangerie du bout du monde tomes 1 et 2, que j’avais adorés. Là, on change complètement d’environnement et à ma grande surprise, ce roman m’a tenue éveillée et même si elle a fumé la moquette, j’y ai cru, j’ai ri, j’ai été émue… alors que bon sang, ça n’existe pas les extraterrestre sur Terre !! si ? non… si ??

Et pour finir comme je me débats avec celui de Martha Batalha, j’ai du mal à entrer dedans malgré son petit format (251 pages), j’ai décidé de m’offrir une parenthèse avec la suite des aventures de la famille Holand. Hop ! Plié en 2 jours. C’est toujours un plaisir. Alors oui j’assume, Harper Collins c’est la maison qui s'est offert Harlequin. On retrouve donc le côté… téléfilm de Noël. C’est un bon résumé et les afficionados n’auront pas besoin de plus d’explications.

MarthaBatalha

KristanHiggins

Edit : depuis que j'ai préparé cet article je me suis repenchée sur la vie de cette Euridice... Elle m'a laissée perplexe. J'ai refermé ce livre sans vraiment comprendre le message ; Euridice était talentueuse et malgré son époque elle a exprimé tous ses talents en continuant de s'effacer derrière son mari et d'élever ses enfants ?? OK... Bon la transcendance n'était pas au RDV, ça arrive. Mais n'hésitez pas à éclairer ma lanterne.

Bonnes lectures !

Plume.NO

Posté par PlumeNO à 22:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

06 juin 2018

NOSTALGIE QUAND TU NOUS TIENS...

Cette après-midi, j'ai commencé à recevoir des messages des sparnaciens : "Devines où on va ?" 

A Metz bien sûr ! Ce sont les Assises nationales de Centre-ville en Mouvement ! Le rendez-vous de tous ceux qui s'intéressent à la problématique des centre-villes mais surtout l'occasion de retrouver tous les amis des autres villes et de moins se sentir seul chacun dans son job ; RDV auquel je n'assisterai pas pour la première fois en 10 ans...

Puis les rémois m'ont informé qu'ils y étaient, et buvaient une bière à ma santé en terrasse. Alors j'ai mis en contact les sparnaciens et les rémois car il n'était pas question qu'ils ne passent pas la soirée ensemble, à cause de mon absence.

Nogent-sur-Marne m'a aussi envoyé un message : "tu es à Metz ?". Pas de nouvelles d'Issoire, mais c'est sûr il y est... comme tous les autres.

Et ce soir, pendant que j'épluchais ma rhubarbe en prévision d'une confiture, avec peu de sucre, spécialement pour un ami (qui est à Metz - notre chauffeur chaque année), j'ai reçu un message avec une photo... 4 mojitos en premier plan, souvenir d'une soirée mémorable à Rouen (puis dans bien d'autres villes).

Echanges de textos, 4 mojitos en photo 2h plus tard... les visages sont très gais !

Alors je décide de les accompagner... au champagne ! En papotant avec eux, en repensant à tous nos souvenirs communs... et c'est promis, l'année prochaine je serai là peu importe que ce soit à Nîmes (qu'est ce qu'il faisait chaud !), à Bayonne (parler devant 200 personnes, ça m'a fait grandir), à Orléans (la pluie n'a pas gâché notre plaisir), à Dijon (la Palmeraie et sa boite de nuit) ou ailleurs ! Je serai là et on se construira de nouveaux souvenirs !

Ce soir j'ai les boules, j'aimerai tant être à leurs côtés et en même temps j'ai chaud au coeur, leurs messages, leurs attentions, pour la pensée qu'ils ont pour moi... ils me disent que je leur manque et ce petit bout de phrase n'a pas de prix.

Un an ce n'est pas si long et en attendant mon pied de menthe pousse doucement mais surement en prévision des mojitos qu'on partagera, avec certains, quand ils passeront dans le coin cet été.

Je leur dédis ce post et je vous souhaite à tous une douce nuit.

Plume.NO 

Posté par PlumeNO à 23:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 juin 2018

Nouvelle rubrique : Mes Bonnes Adresses !

Il faut bien avouer que Tripadvisor a révolutionné nos vies. Je sais qu’il existe une controverse mais à une époque où on sortait souvent d’un resto entre amies, collègues, famille, en se disant « pff on mange mieux à la maison, et pour beaucoup moins cher », grâce à cette appli, nous avons découvert de super restos, des routiers, des qui paient pas de mine, dans des villes inconnues ou touristiques (avec l’angoisse de l’attrape touristes) et franchement nous avons rarement été déçus, bien au contraire !

Mais toute appli a ses défauts alors rien ne vaut le test grandeur nature. J’ai eu envie de partager avec vous les résultats positifs de ces tests (pis c’est vrai qu’on n’ait pas gourmand… on n’a pas eu à se forcer beaucoup !)

Pour commencer, à Noirmoutier, il y a une règle qu’on a apprise très vite : anticiper, réserver ! Sinon, vous risquez fort de vous retrouver avec 2 enfants épuisés par la route et affamés, vous regardant effarés « Maman !! Mais on va manger où ?!! » - expérience vécue un 1e novembre vers 19h30…

Ce soir-là, c’est le Rafio qui nous a sauvés, avec sa dernière table libre. Depuis, c’est le resto préféré des enfants et notre cantine avec Petit Cœur, une fois par semaine (je sais on ne se refuse rien ! mais j’espère lui construire de beaux souvenirs, comme celui que j’ai de Mam’s qui buvait son café assise entre mon frère et moi, le midi, en regardant La Petite Maison dans la Prairie, avant d’aller bosser).

Alors le Rafio pour moi ce sont les meilleures pizzas de NO (la Marie B…celle qui a réussi à me sortir de la tradi tomates, champi, jambon, gruyère), mais il y a aussi des formules sympas, des salades (la Terre et Mer…pfiou !) et des moules (locales donc uniquement en saison), et du poisson pour Chrissetine ! Nous n’avons pas encore goûté mais il semblerait que leurs glaces, présentées dans des coupes en verre soufflé à la main (et oui c’est la classe) sont terribles.

ile-de-noirmoutier-restaurants-2017-le-rafio-facade-138827

Les prix sont corrects, ils acceptent les chèques vacances et tickets resto, les enfants sont les bienvenus, une belle terrasse fermée est ouverte au fur et à mesure de l’avancée en saison et surtout, le patron et le personnel sont très très sympathiques. Efficaces, cordiaux et discrets, c’est un plaisir de fréquenter le Rafio. Et je serai ravie de vous y accompagner !!

A très bientôt !

Plume.NO

Posté par PlumeNO à 19:14 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

31 mai 2018

PATATES TOUTES SIMPLES

Hello hello !

nouvelle rubrique sur ce blog : Mes tests recettes. Ca va les copines on arrête de se bidonner ! C'est vrai que j'ai épousé une perle, qui a toujours préparer nos repas, gamelles et autres, me laissant le soin de réaliser les gâteaux (parce que c'est nul la patisserie faut suivre la recette et peser !)

Arrivée seule sur mon île, je dois avouer que j'ai ressorti mes livres de cuisine pour organiser un peu les repas et trouver l'inspiration... ça revient souvent quand même les repas !! Et la première fois que je me suis retrouvée face à des patates, le doute m'a saisie : éplucher ou non, à l'eau ou à la vapeur, combien de temps ? Et j'ai appelé l'Artiste. Maintenant vous pouvez rire vilaines !

001315-25-Pommes-de-terres-Sirtema---Primeurs_1x500

Alors la primeur Sirtema, on la plonge lavée mais non épluchée dans une casserole d'eau froide (sinon ça explose a dit Norbert, le chouchou de Petit Coeur) et on porte à ébulition. On laisse chauffer jusqu'à sentir avec la pointe d'un couteau le coeur ferme et la chair tendre.

On jette toutes ces petites patates dans une sauteuse avec de l'huile (d'olive si possible car le point de fusion est le plus élevé) et hop on sert dès qu'elles sont dorées.

Pas compliqué mais c'est boooonnnnn. Et pourquoi on ne cuit pas à la sauteuse dès le départ ? Car l'huile cuit trop longtemps et ce n'est pas bon pour la santé dixit la femme d'Anthony. Pas faux alors la bonne élève que je suis écoute et suit. Oui ça m'arrive d'obéir sans discuter, faites pas les surpris !

L'Alliance par contre on la cuit à la vapeur, moi je l'ai épluché après (galère, j'avais choisi des toutes petites pensant à la sauteuse avant qu'Anthony me dise "ah non en salade c'est meilleur" alors... obéissance quand tu nous tiens ! Il faut me comprendre, je peux pas discuter un sujet que je ne maitrise pas !) et on la cuisine en salade composée, et c'est divinement bon !

449x338

J'ai hâte de gouter la Lady Chrystl, qui sortira dans quelques semaines.

J'vous parle de mes confitures ?? Une prochaine fois :-)

Plume.NO

PS : quand vous lirez ces lignes je me préparerai à vivre ma 2e journée d'accompagnatrice de la classe de Petit Coeur au Printemps Théâtral. C'est pas le tout de décider de changer de vie, mais ça passe aussi par ça ! Et dire que je dois participer à un atelier d'improvisation... vont pas être déçus !

Posté par PlumeNO à 09:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

27 mai 2018

LA FÊTE DE LA PATATE !

J’avais prévu de longue date de vous parler de cette fête, la 21e fête de la Bonnote organisée par la filière, la Coopérative Agricole, le samedi 5 mai dernier.

Affiche-40x60-Fete-Bonnotte-2018-FINAL-682x1024

 

C’était sans compter sur le fait que :

1-      C’était mon premier jour de vacances et d’un seul coup, en pyj, le petit dej’ à peine achevé, la perspective d’aller arracher des patates ne m’a plus parue aussi funky. J’ai donc envoyé l’Artiste et Petit Cœur en éclaireurs, qui sont royalement revenus avec un kilo de Bonnote à 4€, seule monnaie trouvée au fond d’une poche. Grumf ! Emballée dans sa jolie cagette elle est désormais à 6€50 le kilo à la Coop. Mais la patate ce n’est pas un plat de pauvres ? J’entends encore Papounet « on mangeait des patates sous toutes les formes pour tenir jusqu’à la fin du mois ». Bien maintenant c’est pour les riches et c’est comme ça ! Oh le gros cliché démago-socialo…

2-      Qu’à cela ne tienne, nous participerons à la rando vélo découverte de l’île de 14h30, avec étapes dégustations (Comme « La Champenoise » mais le champagne est remplacé par un produit du terroir. NDLR : La Champenoise c’était hier pour info ; et oui c’est loupé). On est short niveau timing (se presser un samedi c’est pénible !) mais l’Artiste me rassure « c’est à partir de 14h30 » Parfait ! Arrivés tranquilles à 16h, plus rien finito nada merci d’être venus au revoir m’ssieurs dames ! Tu me la copieras ! Tu ne t’es pas renseigné ce matin ? non pourquoi ? La prochaine fois j’organise ! pas toujours bon de déléguer…

Nous avons décidé de profiter de la compétition de Wind Foil à la plage… pas de vent compet’ annulée. Voilà, ça c’est fait !

Cependant, moi je veux bien le kilo de patates qui coute un bras, la Bonnote qu’on ne trouve qu’en mai, mais y’a des zones d’ombres à creuser, ne serait ce pas un coup marketing ?...

Ni une ni deux j’interroge l’air de rien mon producteur officiel, Anthony, et j’apprends que la primeur c’est une patate fragile car avec sa peau très fine, elle pèle. On la récolte 90 jours après la plantation (donc début mai si tout va bien. Là nous avons 3 semaines de retard à cause des grosses gelées) et on la consomme sous 5 jours. La Bonnote en est une. Mais la Sirtema aussi et à moins d’un palais habitué depuis plusieurs dizaines d’années, vous ne ferez aucune différence dans votre assiette.

Attention (roulement de tambour) c’est la minute culture : qui ne croit que ce qu’il voit ?

Pareil pour moi ! Alors j’ai fait le test un soir où j’accueillais Pascalou et Martine : Bonnote / Sirtema salade et jambon de Vendée (et oui à la surprise générale, je peux servir un repas). Je n’ai pas senti le gout plus sucré de la Bonnote mais je l’ai trouvé plus farineuse et la Sirtema plus fine. Anthony dit qu’il faudrait prendre des patates de même maturité pour que le test soit vraiment probant…pff chipoti chipota, ma conclusion me va et le Monsieur présent devant l’étal me confirme « La Bonnote c’est plus ce que c’était… » - éclat de rire intérieur, tu parles Charles, la faute au rendement, faut usiner, tout pour le fric, bah oui dans quel monde qu’on vit ! On profite du libéralisme / capitalisme toute sa vie et on s’étonne que la patate c’est plus ça… Qui me surnommait « La Rouge » ?

Reprenons. Pourquoi ce tapage autour de la Bonnote et pourquoi seulement 1% de la production si elle est si connue et attendue ? Elle est le symbole de la culture ancestrale sur l’île, mais son gros désavantage : elle est très petite et pousse comme des grappes de raisin, il faut arracher à la main et ça c’est pas bon pour le rendement (voir paragraphe précédent). Antho, saisonnier de la patate m’a expliquée ça en détails (vous le retrouverez dans une autre aventure, il faut en garder un peu…).

Et sinon, c’est vrai que la « patate de Noirmoutier » (peu importe la variété) est gustativement meilleure, because, la mer, le soleil, la pluie, le vent, la mer ? Elle a effectivement un vrai gout de terroir qui est même différent selon l’implantation sur l’île… j’explique : une terre sablonneuse, absolument idéale pour la culture de la pomme de terre, qui peut s’épanouir de façon optimale et obtenir un gout incomparable. Il y a très longtemps la plage recouvrait les terres agricoles actuelles. A ces endroits c’est le top pour la cultiver. J’en connais un, je ne vous dis rien, vous gouterez à ma table !

Parce que j’ai redécouvert la pomme de terre ici, et j’apprécie vraiment de la cuisiner (pas de recettes extravagantes non plus ! Ouh la la la la ne nous emballons pas !)

Pour autant, marketing ou pas, chacun se fera son opinion, je salue le travail de la Coop qui promeut ses adhérents et leurs produits avec un plan marketing de qualité. A découvrir ICI !

Pour ma part je reste fidèle à mes patates bio cultivées avec amour par Anthony Billon (clin d'oeil à AchetezAChalons), qui me fait découvrir les variétés au fil des saisons, et m’a offert des Capucines (oui la fleur) à manger avec ma salade. J’ai testé, dubitative… j’adopte !

Hier, nous sommes rentrés avec de l’Alliance, testée ce midi en salade accompagnée de courgettes jaunes, sur les conseils d’Anthony et c’est vrai elle déchire !

C’est vrai que ça prend du temps d’échanger, mais à chaque fois j’apprends sur les variétés, les recettes, comment cuisiner telle ou telle patate… Anthony n’est pas avare d’explications sur l’équilibre naturel, les insectes, les fleurs… il aide à comprenbdre les tenants et aboutissants, il n'est pas extremiste (lui!) et son conseil tout simple : achetez chez un producteur et discutez avec lui, alors seulement vous saurez ce qui se trouve dans votre assiette !

Vous n’avez pas faim ? moi si !

Plume.NO

 

Posté par PlumeNO à 20:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

15 mai 2018

SI VOUS EN VOULEZ PLUS...

... c'est par ici : https://www.france.tv/france-5/la-maison-france-5/491665-emission-du-vendredi-11-mai-2018.html 

Merci à Marykos qui m'a rappelée la diffusion de cette émission (non mes oreilles n'ont pas sifflé !).

Je suis en plein replay, je m'extasie devant ces paysages vus du ciel... et je me dis vite vite avant qu'il ne soit plus dispo, il faut que je leur dise !

A ceux qui, à l'inverse de moi, n'apprennent pas par coeur leur programme télé tous les soirs... tu vois je pense à toi, sympa la fille non !?! Comment ça c'est ringard les programmes TV !!? pardon ? avec la télécommande on a l'info... hum elle fait grille pain aussi ta tec ? nonmaiho... Comment ? les applis c'est pas pour les... *

Laissez-moi ! Je retourne rêver ! Mais dans quel monde vit-on ma bonne dame !! (ouh là Val elle est pour toi celle là ! cadeau)

* très bel exemple en couleurs de la fille qui fait les questions les réponses et s'enflamme toute seule. Et accessoirement sort un article de 25 lignes pour donner une info qui tient en 1/2 ligne...

Avant de vous souhaiter une douce nuit, je vous remercie pour l'accueil réservé à ce blog et vos adorables messages. Je précise : les photos c'est l'Artiste ; et no panic il vous reste 25 jours pour visionner !!

Plume.NO

 

Posté par PlumeNO à 00:13 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

13 mai 2018

Mon nouveau chez moi

Bonsoir tout le monde !

j'ai enfin réussi à sortir une bannière de blog à-peu-près correcte, merci Fifine ! et je suis donc prête à ouvrir officiellement ce blog.

Avant de vous présenter les différentes catégories d'articles que vous trouverez sur ce blog, j'ai juste envie de vous présenter mon quotidien... en photos

#àla decouverte de l'île

 

#àla decouverte de l'île (2)

Faites de beaux rêves !

Plume.NO

Posté par PlumeNO à 23:12 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

11 mai 2018

EDITO

Hello everybody* !!

*que les allergiques aux anglicismes ou au franglais yogourt quittent le navire, autant éviter l’ulcère, vous êtes prévenus !

Je garde un très bon souvenir de ma première aventure bloggesque, sur le collectif Petit Scrap entre Amies. Je ne pensais pas y revenir, après 4 ans d’absence, comme quoi « nul ne sait de quoi demain sera fait » (j’adore les phrases toutes faites…). Par contre, il faut l’avouer, l’écriture ça ne revient pas aussi fluide… ben voui ma bonne dame, on n’écrit plus, on ne réfléchit plus, on ne structure plus sa pensée ! « tapencop1 ? »* c’est sur ça n’aide pas !

*si comme moi vous ne trouvez pas la traduction : « tu as pensé au pain ? ». Et oui…

Comme l’objectif numéro 1 de ce blog n’est ni le Nobel de littérature (ça existe ?) ni la dictée de Pivot, je devrais m’en sortir. Dis donc, tu blablates, tu blablates… mais qu’est qu’on fiche tous ici ???*

*Toi aussi tu as remarqué que je me parle à moi-même ?

Facile : il était une fois Bibi qui a décidé en accord avec l’Artiste et un peu avec l’Ado et Petit Cœur qu’il était temps de changer de vie, de profiter de la vie, de respirer, de prendre le temps et d’enfin mettre en pratique les grandes théories de Flow, Happinez, Psychologie Positive, Féminin Bio, & co. C’est pas le tout de jeter à la face des copines ses grands principes « Mais oui Marguotte quitte ton job sinon tu ne verras pas grandir Baby3 ! » et de la regarder stresser quand elle ne retrouve rien (NDLR : elle est redevenue une working girl, no soucy !) mais ça se fait aussi de se les appliquer, non ?

Bilan : une semaine de vacances il y a un an sur une île, une crise en août (j’veux changer, j’veux être libraire, tenir un salon de thé et tout ça sur une île), une annonce en septembre, candidature, entretien en octobre, au revoir tout le monde, me voilà Noirmoutier-en-l’île !

20180325_135020

Ceux qui me connaissent apprécieront j’espère l’esprit de synthèse de ces 3 lignes.

Je m’entends dire en décembre « j’ouvre un blog en arrivant là-bas, on restera en contact ». Presque ½ année plus tard (dit comme ça, ça fait mal) je me réveille seulement (ne m’en veux pas Marsidus).

Voilà pourquoi nous sommes là !!

Parce que Bibi elle adore sa nouvelle vie, elle ne regrette rien mais elle garde au chaud dans son cœur sa famille, tous ses amis, copains et connaissances de sa vie d’avant, et elle a envie / besoin de partager cette nouvelle vie, ses découvertes, ses délires, ses joies*. Comment ça y’a que du positif dans ma vie, mais je veux !! C’est mon crédo pour 2018 : BE POSITIVE BE ZEN & DRINK CHAMPAGNE !! OK on ne fera pas témoigner le papy que j’ai insulté il y a 2 mois (il l’avait vraiment mérité mais après je lui ai souhaité un bon dimanche et bon appétit… alors ça ne compte pas…)

*Toi aussi tu as remarqué que je parle de moi à la 3e personne maintenant… la fatigue.

Bienvenus sur 3615 code My Blackmout’ Life. Je ne promets pas que ça ne partira pas un peu en live de temps en temps… j’ai une nature dispersive*. Ca me fera énormément de bien de vous écrire, de vous raconter, de partager et qui sait, vous aurez peut-être envie de venir voir ça de plus près ?!

*def° : qui provoque la dispersion… de mes pensées

PS : Lény j’ai fait un effort sur les ! et ?, juré craché !!!

Plume.NO

Posté par PlumeNO à 10:57 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :